Comment rester motivé quand on est Entrepreneur ?

Partager

 La motivation ça s’entretient !

Être bien entouré

Lorsqu’on veut réussir c’est : aller à des événements ou conférences pour rencontrer des personnes ayant les mêmes objectifs et rêves, pour apprendre, pour grandir…
C’est investir dans de la formation, ou dans de l’accompagnement…
Bref, c’est ne pas être seul dans son coin, et accepter de demander de l’aide ! Ne pensez jamais qu’il s’agisse d’une dépense inutile, car vous risquez de ne pas faire long feu dans ce parcours entrepreneurial (qui est rude ) !
Eviter les personnes toxiques et négatives 
Evidemment, il faut aussi éviter les personnes toxiques et négativesqui vous diront que vous vous donnez du mal pour rien, que vous feriez mieux d’abandonner, ou que vous perdez votre temps. Côtoyez plutôt des personnes qui vous aideront à faire jaillir le meilleur qui est en vous, pour vous permettre d’utiliser votre potentiel dans le but de faire de grandes choses !

Se fixer des objectifs clairs et atteignables

 Si vous vous fixez de grands objectifs sur des deadline courtes… non seulement vous vous mettez une pression inutile, mais en plus, vous finirez par jeter l’éponge !
Des objectifs oui, mais restez lucide 😇!

Casser la routine au travail routine

c’est-à-dire le fait de réaliser des tâches trop répétitives et ennuyeuses, peut se révéler mortelle pour un projet d’entreprise, en entraînant un étiolement de ses ressources mentales, physiques et intellectuelles.
Ainsi, il conviendra de varier les tâches que l’on accomplira et d’étendre son domaine d’action ou ses compétences (référencement naturel, commercial, fiscalité, juridique…).

Célébrer ses succès au travail: une source inépuisable de motivation

Dans de nombreuses entreprises, les succès et la réalisation des objectif fixés sont célébrés, afin de les ancrer plus efficacement dans une histoire particulière. De plus, cela permet de souder d’avantage les équipes. Ainsi, le chef d’entreprise devrait fêter ses différentes réussites, avec ses proches ou ses salariés, afin de sanctifier celles-ci et de conserver une dynamique positive. Globalement, la vie de l’entreprise doit faire l’objet d’une certaine ritualisation, qui lui donne une consistance et un sens.

Trouver des sources d’inspirations et de motivation 

les success story sont nombreuses et peuvent nourrir la motivation du chef d’entreprise qui peut se dire « pourquoi pas moi ». Celui-ci pourra ainsi se référer à un modèle de réussite qui le guidera dans ses initiatives et lui fournira une sorte de feuille de route.  Il pourra ainsi se plonger dans la biographie de certains grands patrons , afin d’en tirer un appui psychologique et de discerner les traits de caractères et les modes d’action qui ont conduit ceux-ci au succès.

Savoir où l’on va et garder le cap pour rester motivé au travail

Nombreux sont les chefs d’entreprises qui abandonnent leur projet parce qu’ils n’ont pu se fixer des objectifs précis. Ainsi, ils demeurent dans une certaine forme de vacuité qui vient contrarier leur motivation.  Avoir un but permet de mobiliser ses ressources afin d’atteindre celui-ci et l’absence de but provoque une dispersion de son énergie psychique et génère de l’entropie. Toutefois, les objectifs doivent être fixés de manière rationnelle. Ils doivent être précis, réalistes, quantifiables, accessibles et définis dans le temps. Un objectif trop vague et/ou irréaliste pourra entraîner démotivation et découragement. Seule la fixation d’objectifs précis et réalistes permet de conserver une forte motivation.

Apprendre constamment et réinventer son travail pour garder sa motivation

L’apprentissage de nouveaux savoirs et de nouvelles compétences permet non seulement d’être plus efficace (on peut appréhender des problématiques plus diversifiées), mais également d’accroître sa motivation en créant une dynamique positive. Les entrepreneurs qui réussissent ne se reposent jamais sur leurs acquis (même s’ils sont vastes) et sont constamment en phase d’apprentissage.

Renforcer sa force interieure et sa motivation

La motivation n’émane pas simplement d’éléments extérieurs (la réussite de son projet notamment), mais également de dispositions psychologiques que l’on peut tout à fait renforcer.  Ainsi, un entrepreneur qui cultive un état d’esprit optimiste pourra plus aisément faire face au découragement et aux aléas de la vie professionnelle.  L’optimisme n’est pas seulement une prédisposition naturelle mais peut être travaillé, en changeant graduellement ses systèmes de représentation et en modifiant sa vision du monde. Ainsi, l’individu optimiste s’entoure de personnes positives, sait relativiser,  profite de chaque instant agréable, ne se pose pas en victime et sait tirer profit de ses réussites passées et rebondir après un échec. Il est acteur de sa vie et considère celle-ci comme une expérience riche et exaltante et non un chemin de croix doloriste. Outre son optimisme, le chef d’entreprise pourra également renforcer sa résistance à l’effort et au stress, en sortant de sa zone de confort et en prenant des risques.  De nombreux ouvrages de développement personnel permettent de travailler son mental et d’améliorer son état d’esprit. Il semble important pour les entrepreneurs de consulter ceux-ci.

Savoir se reposer en dehors du travail: faire un Off

L’épuisement mental et physique nuit grandement à la motivation. Ainsi, savoir se reposer et exercer des activités non productives est essentiel. Le chef d’entreprise doit ainsi dormir correctement, exercer des activités qu’il affectionne (sport, cinéma, lecture…) et prendre parfois des congés (et partir en vacances si possible). Un esprit et un organisme reposés sont beaucoup plus performants et il conviendra ainsi d’éviter et prévenir les situations de burn out. Rien ne saire de courir, il faut partir à point comme disait Jean de la Fontaine ;  la réussite professionnelle s’apparente d’avantage à une course de fond qu’à un sprint et les excès de zèle peuvent se révéler fatales (bien qu’ils soient nécessaires durant des périodes déterminées).